COMITÉ DÉPARTEMENTAL des MÉDAILLÉS
de la Jeunesse, des Sports,
et de l'Engagement Associatif
de la Sarthe

Maison des Sports
22 Boulevard Saint Michel
72000-Le Mans
carte (googlemap)
retour
Discours:

Monsieur Hervé Guyomard Président du Comité Départemental des Médaillés:
Le 16 Décembre 2018


Un an déjà, et nous inaugurions cette nouvelle adresse pour la traditionnelle remise des médailles de la Jeunesse, des Sports et de l’Engagement Associatif et je voudrais d’emblée remercier les services de l’Etat qui via la Direction Départementale de la Cohésion Sociale nous permettent cette année encore de vous recevoir dans ce cadre prestigieux. Merci donc monsieur le Directeur d’avoir été notre ambassadeur auprès de monsieur le Préfet pour cette aide précieuse et merci au Président de l’Automobile Club de l’Ouest de nous consentir des conditions exceptionnelles pour la mise à disposition de ce magnifique espace de réception. Je salue aussi la qualité de la relation de confiance nouée avec vos services et les partenaires fidèles de notre Comité Départemental au premier rang desquels, le Conseil Départemental, la Direction Régionale de la jeunesse et des Sports, Harmonie Mutuelle, le Crédit Agricole, l’association ARAMIS, tous ceux sans lesquels notre existence serait remise en question. Merci de votre soutien, de vos encouragements, de votre compréhension et grand merci à l’équipe qui m’entoure car c’est une équipe qui fonctionne dans l’action. Je sais le rôle déterminant de Bruno Vandestick dans la réussite de cette cérémonie et en votre nom à tous, permettez-moi de lui dire notre affection car il fait aussi partie des nôtres.
Depuis un an, la France est devenue, pour la deuxième fois de son histoire, championne du monde de foot-ball, sport fétiche dans l’hexagone et probablement le plus fédérateur à l’échelle de la planète. Le temps de quelques semaines, les Français se sont soudés dans un grand élan de solidarité, de fierté légitime et de fraternité, c’était il y a 5 mois. Pendant cette année écoulée, 800 000 personnes venues du monde entier se sont pressées dans cette enceinte sportive qui nous entoure, démontrant une fois encore (la 86ème) que la Sarthe est une terre d’exploits sportifs, de dépassement de soi, par des hommes et des femmes hors normes. Ceux-là même qui il y a 10 ou 15 ans balbutiaient leur talent en suivant les conseils des anciens, les anciens se sont pour la plupart ceux que nous récompensons aujourd’hui, femmes et hommes de l’ombre qui sans relâche oeuvrent depuis parfois des décennies à former , à éduquer nos chères têtes blondes, à donner un sens à leurs vies, dans le respect de l’autre, dans le gout de l’effort, à transmettre les valeurs essentielles à leur vie en société avec en corollaire la cohésion sociale sans laquelle notre société tomberait dans l’égoïsme pur et dur, gage des excès et parfois du chaos. Aujourd’hui, cette cohésion sociale est en danger, en coupant les moyens de réaliser dans le milieu associatif, cet apprentissage de la vie, complémentaire de l’éducation familiale et scolaire, nous prenons le risque de plonger nosjeunes dans l’oisiveté, dans le désintérêt et dans le désoeuvrement qui précède généralement le découragement. Oter à cette jeunesse qui veut, qui ose, les moyens de se réaliser, de croire à ses rêves pour avancer, c’est un très gros risque pour une nation. Au nom de la rigueur budgétaire on priverait 20 millions de français d’appartenir à leurs associations où ils trouvent équilibre, intérêt, plaisir, c’est une équation complexe et avant de courir ce risque, il nous faut nous interroger sur les challenges qui en découlent. Le monde sportif gronde, exsangue, assure ne pas, ne plus pouvoir remplir son rôle éducatif, son rôle de santé publique. Qu’allons-nous dire aux 75 médaillés de ce jour ? que le choix de servir les autres, bénévolement, depuis des années, se trouve confronté, par manque de moyens, à la pérennité. Je ne peux m’y résoudre, depuis 14 ans que je m’implique dans la distinction des animateurs, des dirigeants, des formateurs, j’ai croisé tant de gens admirables, tant de destins exemplaires, comme les vôtres aujourd’hui, que je n’imagine pas que notre pays puisse se passer d’une telle élite, terme quelque peu galvaudé ces temps-ci. Alors je me tourne vers vous mesdames et messieurs les élus, vous qui nous représentez à l’échelle du département, de la nation, ne laissez pas le monde associatif dans la désespérance, ne laissez pas disparaitre cette force qu’est le bénévolat du monde associatif, il en va de l’avenir des jeunes générations, les têtes blondes deviendront des têtes blanches et pour que cette vie soit belle, fructueuse, harmonieuse, fraternelle, donnez nous les moyens de notre passion, de notre engagement, de notre sacerdoce pour qu’il ne devienne pas notre sacrifice. Je vous remercie.



Monsieur DONADIEU représentant Monsieur le Préfet